Les rêveries du retraité solitaire

Les rêveries du retraité solitaire

Les mots

En lisant les commentaires intéressants que j’ai reçus à la suite de mon dernier article dans lequel je parle des héros et des salauds, je me suis rendu compte que nous aurions besoin de plusieurs autres mots pour décrire adéquatement ce qu’on entend par un héros. C’est comme si on n’avait que le mot arbre, sans avoir aussi des mots comme chêne, tilleul, palmier et bouleau, pour spécifier à quelle espèce d’arbres on fait référence. Un héros, ou une héroïne, peut être « celui ou celle qui se distingue par ses exploits ou un courage extraordinaire » selon la définition du dictionnaire. Le mot peut également désigner une personne que l’on admire ou que l’on considère comme un modèle. Un tueur en série peut ainsi devenir un héros pour certaines personnes. Dans son acceptation populaire, le héros est aussi la personne qui s’acquitte courageusement de tâches ingrates et difficiles sans être reconnue comme tel (ceux et celles qu‘on appelle en anglais les unsung heroes). Il y a aussi les héros de bandes dessinées et les héros et héroïnes de la littérature et du cinéma. Je ne sais pas pourquoi, mais il y a très peu de synonymes du mot héros alors qu’il y en a plein pour désigner un salaud.

 

Ceci m’amène à réfléchir à la relation que nous avons avec les mots. Les premiers mots que nous apprenons dans notre langue maternelle façonnent notre esprit et notre façon de voir et de penser le monde. La sonorité de certains mots a une charge émotive et affective qui dépasse les réalités qu’ils décrivent. Quand on entend dans un pays étranger un mot de notre langue, ça crée un lien affectif qui va au-delà de la géographie et de la culture. Chaque mot a sa propre vie et se développe à sa façon dans l’univers et par les gens qui l’utilisent. Il y a ainsi des mots qui changent de sens avec le temps parce que le contexte dans lequel ils sont utilisés n'est plus le même, ou à cause de l’influence d’autres langues qui en modifie le sens.

 

Il y a des mots qui nous limitent et nous emprisonnent alors que d'autres nous libèrent et nous révèlent à nous-mêmes ce que nous sommes vraiment. Il y a aussi, je crois, des mots qui sont à eux seuls de véritables poèmes. Ils nous font entrevoir des réalités que nous découvrirons petit à petit, en essayant de se les approprier et de définir ce qu’ils signifient pour nous personnellement. Ce sont des mots qui nous relient à ce qu’il y a de plus important et d’essentiel dans la vie, des mots comme amour, amitié, liberté et pardon. Et il y a tous ces mots qu’on utilise pour se parler d’amour, qui sont toujours les mêmes, mais qui sont toujours nouveaux pour ceux et celles qui les utilisent pour la première fois...un peu comme si c'étaient eux qui les avaient inventés.

 

J’adore cette chanson de Melina Mercouri qui nous fait ressentir toute la poésie qu’il y a dans les mots utilisés pour parler d’amour dans sa langue maternelle. On peut sentir dans sa voix toutes les émotions qui sont rattachées aux mots qu'elle prononce avec un grand respect et une grande intensité.

 

https://www.youtube.com/watch?v=H_iz-AsYH8E

 



08/03/2019
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres