Les rêveries du retraité solitaire

Les rêveries du retraité solitaire

Le temps des Fêtes

Au Québec, nous avons deux temps des Fêtes : un quelques jours après le solstice d’hiver avec les fêtes de Noёl et du Nouvel An (le Jour de l’An comme on dit ici) et l’autre un peu après le solstice d’été avec la Fête Nationale du Québec (la Saint-Jean-Baptiste), le 24 juin, et une semaine plus tard, celle du Canada, le 1er juillet. Je ne vais pas vous parler des fêtes qui ont lieu en hiver mais de celles qui ont lieu en été parce que, dans le contexte politique actuel, c’est beaucoup plus intéressant de voir qui célèbre quoi.

 

Les Québécois farouchement indépendantistes ou fédéralistes ne célèbrent qu’une des deux fêtes. Ils le font à peu près de la même façon. Ils se réunissent dans un parc pour écouter des chanteurs en buvant de la bière. Les autres qui ont des opinions plus ambivalentes sur la question célèbrent les deux fêtes mais avec une préférence marquée pour l’une ou pour l’autre. De plus en plus de Montréalais anglophones célèbrent la Fête Nationale avec leurs concitoyens francophones. Dans l’Ouest du Québec, la région où j’habite, les anglophones ne se joignent pas aux francophones pour célébrer leur fête nationale qu’ils associent au mouvement souverainiste. À l’extérieur du Québec, les francophones célèbrent la fête des Canadiens français, la Saint-Jean-Baptiste, et ils ne viendraient jamais à l’esprit des anglophones qu’ils pourraient célébrer la fête de leurs concitoyens francophones comme on fête l’anniversaire d’un ami. Ça ne se fait tout simplement pas.  

 

IMG_2840.JPG

 

Pour ma part, quand j’étais plus jeune et que je buvais encore, en plus de la Fête Nationale du Québec et de la Fête du Canada, j’aurais volontiers célébré les fêtes nationales du Pérou, de la Mauritanie, du Japon et de la Norvège pour avoir plus d'occasions de faire la fête et de boire de la bière. Maintenant que je suis vieux et que je ne bois plus, je préfère rester tranquille. Si l’occasion se présente, je vais à l’une ou l’autre des deux fêtes, ou aux deux, dépendant avec qui je me trouve. Je n’aime pas tellement ces grands rassemblements patriotiques, mais ça ne veut pas dire que ça ne me touche pas. D’une part, je trouve ça bien de célébrer l’existence d’un peuple qui a réussi à garder sa culture et sa langue pendant aussi longtemps dans un océan anglophone. D’autre part, l’ouverture d’esprit, le respect et la tolérance dont a fait preuve le Canada en acceptant que deux référendums sur la séparation soient tenus de façon pacifique sur son territoire… sans parler de l’existence d’un parti politique fédéral dont le seul objectif est l’indépendance du Québec, font que j'aime beaucoup ce pays et que je suis fier d'en être citoyen. Il n’y a qu’à regarder ce qui s’est passé en Catalogne et ailleurs dans le monde pour apprécier la réponse modérée du Canada face au mouvement souverainiste.

 

Il y en a qui ramènent tout à un conflit linguistique. Les Américains parlaient pourtant la même langue quand ils se sont fait une guerre fratricide qui a duré quatre ans et qui a fait 620 000 victimes, et ce, dans un pays qui ne comptait alors que 31 millions d’habitants. L'essentiel, selon moi, c'est la tolérance et le respect de l'autre avec ses différences. Je n’aime pas tout ce qui me rappelle les discours qu’on entendait dans ma jeunesse sur la race et la langue qui était censée protéger la foi que nous avaient transmise nos ancêtres pendant qu’au même moment les jeunes Canadiens anglais chantaient le God Save the Queen dans leurs écoles et s’émouvaient en pensant à leur vaste empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais.

 

Quand je célèbre soit la Fête Nationale du Québec ou la Fête du Canada, je mets autant que possible mon enthousiasme et mes émotions en veilleuse pour éviter d'être blessé. D'une part, je ne veux pas entendre qui que ce soit insinuer qu'il faut partager un héritage génétique et culturel pour être un vrai Québécois. D'autre part, je ne veux pas en entendre d'autres insinuer qu'à cause de ce même héritage génétique et culturel, je ne pourrai jamais être un vrai Canadien.

 

 

 



01/07/2018
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres