Les rêveries du retraité solitaire

Les rêveries du retraité solitaire

Des héros et des salauds

Il y a très peu d’individus qui sont, de par leur nature profonde, de véritables héros ou de véritables salauds. Il y en a, bien sûr, mais ils peu nombreux. Pour le commun des mortels, c'est souvent un concours de circonstances et des décisions anodines qui font en sorte que certains deviennent des héros et d’autres des salauds.

 

Le résistant et le collabo

Dans un village occupé par une armée de conquérants, un homme accepte d’aider un copain qui fait de la résistance à transmettre un message à d’autres résistants. Il se dit que ce sera la première et la dernière fois. Il n’a pas la fibre d’un héros et il ne veut surtout pas être torturé. Plus tard, on lui demandera de rendre un autre service. Il acceptera par fidélité et par amitié, en se disant que c’est toujours les autres qui se font prendre, et que lui, ne sera jamais arrêté, mais aussi parce qu’il a l’impression de participer à quelque chose que le dépasse et qui le grandit à ses yeux. Il se dit aussi que le vent est en train de tourner et que les vainqueurs d’aujourd’hui seront les vaincus de demain. De fil en aiguille, il prendra davantage de risques et de responsabilités, et deviendra un des chefs de la résistance. Il sera finalement capturé, torturé et fusillé. On dira de lui que c’était un héros.

 

Dans le même village, un autre homme entretient de bons rapports avec l’occupant. Il a accepté de transiger avec l’ennemi en se disant qu’en faisant cela il allait peut-être contribuer à rendre l’occupation moins cruelle pour les habitants du village, d’autant plus que la collaboration est la position officielle adoptée par les dirigeants de son pays depuis la reddition. Il a réussi à se convaincre qu’en son âme et conscience, c’était la meilleure chose à faire. Il ne s'est pas rendu compte qu'il avait mis le doigt dans un engrenage qui l’amènerait à commettre des actes allant à l’encontre de ses valeurs mais qu'il serait trop tard pour revenir en arrière. Après la guerre, il sera jugé, condamnée et fusillé. On dira de lui que c’était un salaud.

 

Le meurtre d’un innocent

Sa femme ne voulait pas de la garde partagée et lui en voulait de l’avoir trompée avec une collègue de travail. Elle l’a faussement accusé d’avoir abusé sexuellement de leur fillette. Elle a convaincue cette dernière, à force de le lui répéter, que c’était vraiment arrivé. La fillette a fini par le croire, et c’est ce qu’elle a dit au juge. Il a été condamné à vingt ans de prison. Après le procès, son avocat qui n’avait jamais vraiment cru à son innocence, lui a souhaité bonne chance sur un ton un peu sarcastique et sans même le regarder. À partir de ce moment-là, plus jamais personne ne lui a souri et plus jamais personne ne lui a adressé un mot aimable. Il a été battu plusieurs fois. On lui a cassé des côtes et des dents. On lui a ébouillanté les parties génitales avec la complicité des gardiens. Il s’est dit que Dieu lui-même l’avait abandonné parce qu’Il avait peut-être peur, Lui aussi, d’être associé à un homme avec une aussi mauvaise réputation que la sienne.

 

Celui qui a mis fin à ses souffrances en l’égorgeant avec un tesson de bouteille est un criminel qui a torturé un couple de retraités pour obtenir leur carte de guichet automatique et leur mot de passe. Ses victimes étaient tellement terrorisées qu’elles en ont oublié leur mot de passe. L’homme est mort mais sa femme a survécu. Elle a pu l’identifier. Il a été condamné à la  prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant vingt-cinq ans.

 

Son instinct de criminel, qui est souvent meilleure que celle des juristes, lui disait que l’homme qu’il allait tuer était innocent des crimes dont il avait été accusé. Plusieurs autres hommes dans la prison étaient, tout comme lui, victimes d’un faux témoignage et d’une vengeance. S’il a décidé de le tuer, c’est par opportunisme, pas parce qu’il le croyait coupable.  Il l’a tué pour devenir un héros. Et il est devenu un héros, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur des murs de la prison. On lui a envoyé des cigarettes, de l’argent, du chocolat, du pâté de foie gras…et même des fleurs.

 

Quand la mère a annoncé à sa fille que son père était mort en prison, elle lui a dit qu’il ne faudrait plus jamais parler de lui parce qu’il était méchant. Avec les années, et à force de se répéter le même mensonge, elle a fini par croire que c’était la vérité. Elle a oublié que c’était au départ quelque chose qu'elle avait inventé pour se venger. Elle a dit à sa fille qu’elle se considérait comme une héroïne, en précisant que c’était le féminin de héros, parce qu’elle avait eu le courage de faire condamner le salaud qui avait abusé d'elle.

 

Conclusion

Il faut dire qu'il y a aussi des héros et des héroïnes qui font preuve d’un courage hors du commun, qui même en sachant ce qui les attend, vont quand même jusqu’au bout de ce qu'ils estiment être leur devoir. Je pense aux jeunes du mouvement La Rose blanche qui se sont opposés à Hitler en 1942, en plein cœur de l’Allemagne nazie. Ils ont été arrêtés par la Gestapo et ont été exécutés. Je pense aussi à Anabel Hernández, cette jeune journaliste mexicaine qui a été assassinée parce qu’elle a voulu dénoncer la collusion entre des membres du gouvernement de son pays avec les trafiquants de drogue. Et il y en a beaucoup d'autres, à toutes les époques et partout dans le monde, qui ont accompli des gestes qui demandaient énormément de courage.

 

Mais la vérité est que la plupart des gens se situent entre les deux extrêmes. Ils ne sont ni des héros ni des salauds. Ils se lèvent quelquefois pour dénoncer des injustices ou pour tenter de les réparer, mais trop souvent, ils se taisent ou font semblant de ne pas voir parce que ça les obligerait à prendre position et à agir. J’aimerais pouvoir dire que je suis un héros, mais je sais que trop souvent, je fais partie de ces gens-là.

 



04/03/2019
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres