Les rêveries du retraité solitaire

Les rêveries du retraité solitaire

Le club de lecture

Il y a plusieurs années, nous avons décidé de créer un club de lecture. Même si la vie du club s'est limitée à la lecture d'un seul livre, pour moi l’expérience a été malgré tout très intéressante et enrichissante. Nous n’étions que quatre et nous avons décidé de lire un roman un peu fantaisiste de Guillaume Musso avec une intrigue policière et une histoire d’amour. En plus de moi, il y avait deux femmes, une qui était comme moi professeur de français langue seconde et l’autre administratrice à la Fonction Publique. Le quatrième membre de notre club était le gendre d’une des deux femmes. Il étudiait à ce moment-là en techniques policières.

 

Quand nous nous sommes réunis après avoir lu le livre, nous avons commencé par partager l’impression générale que nous en avions eu et dire ce qui nous avait le plus marqué en le lisant. Nous nous sommes rapidement rendu compte que nous n’avions pas du tout la même vision de ce que nous venions de lire. Une des deux femmes, qui avait à ce moment-là deux filles qui étaient de jeunes adules, s’est concentrée sur les relations familiales entre les personnages, et a fait des comparaisons avec la relation qu’elle avait avec ses filles. Pour l’autre, qui de son côté vivait une situation stressante au travail à cause de rapports difficiles avec son patron et ses collègues, c’est l’aspect psychologique et le rapport de force entre les personnages qui ont le plus capté son attention. Le gendre étudiant en techniques policières a critiqué la façon dont les détectives avaient mené leur enquête. Pour ma part, j’ai analysé la structure des phrases et la ponctuation utilisées par l’auteur. Dans le cadre de mes fonctions de professeur de français langue seconde, j’enseignais aussi la rédaction, et j’étais très intéressé par tous les aspects de l'expression écrite.

 

On pourrait croire que la conversation que nous avons eue au sujet du livre s’est déroulée comme un dialogue de sourds. Au contraire, ç’a été pour moi l’occasion de voir les choses autrement. Par contre, je ne sais pas si j’ai réussi à intéresser les autres membres du club à la ponctuation utilisée par Musso dans son texte. Il est évident qu’en fonction de notre vécu, de nos intérêts et de nos préoccupations du moment, notre vision de la même réalité peut être très différente. Si nous lisions le même livre aujourd’hui, nous y verrions forcément les choses d'un autre oeil. Il y a un proverbe qui dit : « On ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve. » Même si nous demeurons fondamentalement les mêmes personnes, notre façon de penser et de voir les choses change avec les circonstances de nos vies.

 

C’est très difficile pour moi d’imaginer qu’un club de lecture pourrait exister aujourd’hui.  Avec Internet et les réseaux sociaux, une nouvelle façon de parler de ses expériences et de donner son opinion est apparue. On peut écrire en ligne une critique d’un livre qu’on a lu ou d’un film qu’on a vu mais, mais même si ça peut apporter de l’information intéressante, je ne crois pas que ça donne lieu à un véritable échange. Participer à un club de lecture, c’est se donner la possibilité de dire à une autre personne : « Prête-moi tes lunettes pour que je voie le monde d’une autre façon. » 

 

En échangeant sur ce qu’on a lu et ce qui nous a touchés dans un livre, on finit par mieux se connaître et se comprendre. Prendre le temps de s’arrêter pour écouter ce que les autres ont à dire est essentiel, pas seulement dans un club de lecture, mais aussi en amitié et en amour, et dans toutes les relations importantes que les êtres humains peuvent avoir entre eux. Comme l'a écrit Saint-Exupéry dans Le petit prince :  « C’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante. »

 

La technologie nous permet d'avoir instantanément accès à une multitude d'informations (actualité, livres, musique, recettes, histoire, géographie, généalogie, jardinage, santé, etc.). Elle nous permet aussi de communiquer gratuitement avec des personnes à l'autre bout du monde et d'échanger toutes sortes de choses comme des photos, des blagues, des pensées et des opinions. C'est fantastique, mais ça ne devrait pas nous faire oublier qu'il y a des choses essentielles qui ne peuvent exister que si on y consacre du temps.

 

 



07/04/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres