Les rêveries du retraité solitaire

Les rêveries du retraité solitaire

La femme qui attendait

Elle s’appelait Sylvia. Elle avait un nom de famille d’origine polonaise qui se terminait en -ski, et je l’ai rencontrée en faisant du ski. C’est grâce à cette association que je n’ai pas oublié son nom. On s’est rencontrés dans un sentier de ski de fond du Parc de la Gatineau le 31 décembre 1989. Il y avait à ce moment-là un gars qui marchait le long des sentiers et qui harcelait verbalement toutes les skieuses non-accompagnées qu’il rencontrait. Sylvia était sa dernière victime. Elle était encore un peu ébranlée. Je lui ai offert de la raccompagner jusqu’à sa voiture. Nous nous sommes rendus compte que nous étions tous les deux seuls pour fêter le Nouvel An. Elle m’a invité à passer la soirée avec elle.

 

Je me souviens assez vaguement d’elle. Elle n’était pas grande et avait les cheveux courts et châtains. Il ne s’est rien passé entre nous. On a simplement parlé en attendant l’arrivée de la nouvelle année. Elle m’a confié que si elle était seule c’était parce qu’elle était tombée amoureuse d’un homme marié, pas mal plus âgé qu’elle, dont elle était devenue la maîtresse. Il était en train de célébrer avec sa famille. Et Sylvia attendait. Elle attendait qu’il se sépare de sa femme, qu’il demande le divorce, et qu’il lui apporte le bonheur.

 

Si je me souviens encore de Sylvia, ce n’est pas à cause de sa relation avec un homme marié qui est quelque chose de somme toute assez banal. C’est plutôt à cause de l’histoire qu’elle m’a racontée qui s’est passé bien avant qu’elle ne rencontre cet homme. Je vais vous la raconter du mieux que je me souvienne.

 

Je ne sais pas qui d’elle ou de sa sœur a été envoutée la première. Le prophète avait déjà un petit groupe de disciples à qui il avait prédit que la fin du monde arriverait à une date bien précise, qui lui avait été communiquée par Dieu, et que la seule façon d’être sauvé était de tout quitter pour le suivre. C’est ce que Sylvia et sa sœur ont fait. Elles ont quitté leur job (Sylvia avait un bon emploi au gouvernement), ont tout vendu, ont donné l’argent au prophète, et sont partis pour l’Arizona attendre la fin du monde à l’endroit que Dieu lui-même avait désigné à celui qu’Il avait choisi.

 

Est-ce que Sylvia avait un mari et des enfants au moment où elle a décidé de partir ? Je dois avouer que je ne me souviens pas de ce détail. Je ne me souviens pas si je lui ai posé la question, mais j’ai dû le faire. Combien de temps le petit groupe est resté dans le désert à attendre la fin du monde qui n’est jamais arrivée ?  Je crois que c’est deux ou trois mois mais je ne suis pas certain. J’ai demandé à Sylvia comment ils passaient leurs journées dans le désert. Elle m’a dit qu’ils chantaient et écoutaient les enseignements de leur prophète. Quand la date fatidique est arrivée et qu’il ne s’est rien passé, le petit groupe s’est dispersé. Sylvia et sa sœur sont rentrées au pays. C’est le genre d’histoire invraisemblable, dont le dénouement est la plupart du temps beaucoup plus tragique, qu’on peut lire ou entendre de temps en temps dans les médias.

 

Quand je cherchais un titre pour cet article, j’ai pensé à des trucs du genre Sylvia et le prophète ou Les sœurs du désert, mais finalement j’ai décidé de l’appeler tout simplement L’attente. Il me semble que c’est le mot qui décrit le mieux la vie de Sylvia au moment où je l’ai connue. Sylvia avait tout laissé derrière elle pour aller attendre dans le désert quelque chose qui lui avait été promis par un homme qui se disait envoyé par Dieu et qui disait vouloir son bien. Elle était encore une fois dans l’attente d’un bonheur qui dépendait d’une promesse qui lui avait été faite par un homme qui profitait d’elle, et qui n’avait pas d’amour réel à lui offrir.

 

J'ai revu Sylvia quelque temps après notre rencontre. On attendait tous les deux l'autobus après le travail. On s'est regardés, on s'est souri, mais ne s'est pas parlé. 

 

Après avoir fini d'écrire cet article, j'ai eu l'idée d'aller voir dans Facebook si elle y était. Je l'ai trouvée. Elle a plein de photos d'un voyage au Mexique, beaucoup d'amis, et semble heureuse et épanouïe. Tant mieux !

 



16/08/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres