Les rêveries du retraité solitaire

Les rêveries du retraité solitaire

La route de l'impossile

J’ai vu ça dans un reportage de la série « Les routes de l’impossible » sur TV5. Sur une route d’un pays d’Afrique (j’ai oublié lequel) des véhicules ne pouvaient plus avancer parce qu’un camion était enlisé dans la boue jusqu’aux essieux. Il y avait des autocars dont les passagers étaient assis de chaque côté de la route et qui attendaient en essayant de se protéger du soleil. Il y avait des camions surchargés de produits qu’on allait tenter de vendre à la ville. Il y avait des motos qui essayaient de se frayer un chemin à travers tout ça. Les gens n’étaient pas en colère ; ils avaient l’air fatigué et résigné. Ça faisait partie de leur quotidien.

 

Tout à coup, comme si elle était sortie de nulle part, arrive une grue géante conduite par des Chinois. C’était un peu comme l’arrivée de la cavalerie dans les vieux films western américains. Cette grue se déplaçait lentement sur des chenilles et rien ne pouvait l’arrêter. En voyant cela, je me suis dit que, contrairement aux colonisateurs occidentaux du passé, la Chine était peut-être en train de vraiment aider l’Afrique à se sortir de la pauvreté et la misère.

 

Le monstre d’acier a facilement soulevé le camion et en un rien de temps l’a transporté un peu plus loin sur la route. Alors que je m’attendais à ce que les véhicules qui attendaient depuis des heures puissent se remettre en marche et commencer à avancer, un convoi de camions transportant des soldats et du matériel militaire se pointe. Après leur passage, la route est dans un état pire qu’elle ne l’était avant. Les Chinois repartent avec leur machine sans un regard pour les Africains qu’ils laissent à leur pauvreté et à leur misère. Ils n’étaient pas là pour eux. Ils étaient là pour aider à se maintenir au pouvoir les dirigeants corrompus d’un pays dont ils sont prêts à vendre les ressources naturelles et la main-d’œuvre au plus offrant dans le seul but de s’enrichir.

 

Cet incident illustre bien ce qui se passe dans le monde depuis toujours. La portion du budget américain consacrée à la défense pour l’année en cours est de 706 milliards de dollars ; si l’on additionne ceux de la vingtaine de pays qui suivent, on arrive à 695 milliards de dollars américains. C’est une somme colossale qui, si elle était consacrée à autre chose, pourrait mettre fin à la pauvreté et améliorer la qualité de vie plusieurs milliards d’habitants de notre planète.

 

Il est ironique de constater que même si le Parti communiste chinois a été créé en réaction à l’exploitation du pays par les puissances coloniales, la Chine soit devenue le pays dans lequel le capitalisme est le plus violent et le plus sauvage. Les conditions de vie des travailleurs et des paysans chinois ressemblent étrangement à celles décrites par Dickens et Zola dans leurs romans écrits il y a plus de cent ans. Les mouvements de libération se transforment souvent en instruments d’oppression, et si l’on s’imagine qu’il est possible de changer les choses en forçant tout le monde à penser et à agir de la même façon, et à renoncer à ses intérêts personnels, on n’arrive qu’à créer de nouvelles utopies.

 

On ne doit pas pour autant baisser les bras et cesser de rêver. À la fin de la série Un village français, on entend cette magnifique chanson de Raymond Lévesque.

 

https://www.youtube.com/watch?v=_LTVQoEKNps

 

On entend souvent dire que les véritables révolutions commencent dans les coeurs et les esprits. Quand la route de la logique, des calculs et de la raison d'État nous apparaît impossible à suivre, il faut en chercher une autre balisée de prières, de méditation, de réflexion, d'écrits religieux et philosophiques mais aussi de romans, de poèmes, de musique et de chansons. 

 

 

congo.jpg



07/05/2019
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres