Les rêveries du retraité solitaire

Les rêveries du retraité solitaire

L'imagination

C’est l’imagination qui nous permet de rêver et d’espérer. Si on ne pouvait imaginer quelque chose de meilleur, nous serions emprisonnés dans une réalité que nous ne pourrions pas changer. L’imagination ouvre la voie aux changements, qu’ils soient d’ordre religieux, scientifique, artistique ou politique. Les philosophes et les fondateurs de religion ont imaginé des mythes et des fables pour communiquer leur intuition et leur sagesse à leurs semblables, et les amener à penser et à vivre autrement. C’est l’imagination qui a permis aux scientifiques et aux inventeurs de trouver des façons d’améliorer les conditions de vie matérielles des êtres humains, et leur donner des outils pour communiquer de façon plus rapide et efficace. L’imagination, c’est l’inspiration des artistes à dépasser les limites de leur réalité pour créer des symphonies, des poèmes et des romans qui nous entraînent avec eux dans des univers que nous n’aurions pas pu nous-même imaginer. L’imagination, c’est aussi Aristote, Socrate et Platon, et les philosophes des Lumières comme Rousseau, Spinoza et Locke qui ont combattu la tyrannie et pavé le chemin de la démocratie. L’imagination a nourri les rêve de justice de Grandi, Martin Luther King et Nelson Mandela.

 

Il y a aussi le côté sombre de l’imagination : les fanatiques qui utilisent la religion et la philosophie pour asservir et exploiter leurs semblables; les tortionnaires à la solde des dictateurs et des despotes de toutes les époques, de tous les régimes politiques et de toutes idéologies qui rivalisent d'imagination pour inventer les châtiments  les plus cruels et les plus horribles pour faire souffrir leurs victimes; les escrocs qui utilisent leur imagination pour trouver des façons de prendre le contrôle de technologies inventées par d’autres pour arnaquer les honnêtes gens; les artistes qui utilisent leur talent pour prêcher la haine et inciter les jeunes à se suicider; les politiciens qui imaginent des stratagèmes pour s’enrichir aux dépens des populations qu’ils ont été élus pour servir.

 

À un niveau plus personnel, l’imagination joue également un rôle très important. Elle nous permet d’avoir de l’empathie, d’imaginer la peine et la souffrance vécues par d’autres. Quand on entend quelqu’un dire : « Je ne peux pas imaginer ce que vous avez vécu. », on comprend comment l’imagination est ce qui nous permet de sortir de nous-même pour nous mettre à la place des autres. Sans imagination, il n’y aurait pas de compassion. On doit pouvoir imaginer comment se sentent les autres pour pouvoir trouver les mots et les gestes appropriés pour les réconforter.

 

La sagesse populaire décrit l’imagination comme étant la « folle du logis ».  La sagesse populaire nous dit aussi que la nature a horreur du vide. Quand on ne sait pas ce que les autres pensent, on l’imagine. L’imagination devient alors une source de malentendus et de confusion. On prête à d’autres des pensées et des intentions qu’ils n’ont pas. Des relations entre des individus qui s'aimaient et s'appréciaient ont été à jamais détruites à cause d’une imagination trop fertile qui a transformé des paroles et des gestes anodins en sources de confrontations, de conflits, d'hostilité, de méfiance, d'indifférence et de solitude.

 

L'imagination est un élément essentiel de notre nature humaine qui nous permet de dépasser nos limites en tant que société, mais aussi en tant qu'individus. Je crois que pour qu'on puisse l'utiliser de façon positive, l'imagination doit s'appuyer sur des valeurs humanistes profondes, et toujours être guidée par l'amour mais aussi par la raison.

 



11/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres